Actualités de l'association

Voeux 2018
Le Président et le Conseil d'Administration de l'Association de Protection et de Valorisation de la Falaise de Miramar à la Chambre d'Amour vous présente ses meilleurs voeux pour 2018 et l'éditorial de l'hiver.
Télécharger ici l'éditorial 2018 ainsi que le formulaire de renouvellement d'adhésion 2018.

Assemblée Générale 21/07/2017
Procès verbal AG0 du 21/07/2017
Rapport Moral
Rapport d'Activité
Rapport Conseil de Quartier St Charles

Le Cap Saint-Martin
Découverte d’un patrimoine

Invitation à la conférence


Mardi 07 novembre 2017 - 18h30
Le Colisée - 11, avenue Sarasate - 64200 Biarritz


Éperon massif dressé face à l’océan, Le Cap Saint-Martin domine le paysage Atlantique du haut de ses falaises arrogantes. Belvédère naturel, percé de grottes propices à l’implantation des premiers chasseurs, le vaste plateau attire et protège depuis toujours.
Chasseurs de baleines à l’affût des cétacés, baigneuses à demi-nues condamnées par la morale, mondains poètes en quête d’aventures, ingénieurs et savants précurseurs et sportifs audacieux, tous ici ont leur histoire, jusqu’aux générations d’enfants ravis d’avoir couru les ponts supérieurs du grand paquebot VVF…
Le Cap Saint-Martin jouit d’un patrimoine riche et unique, souvent méconnu. Au-delà du phare, des promenades et des villas Belle Époque ou Art Déco, le plateau et sa pointe recèlent des pépites que Jean-Loup Ménochet, historien biarrot, saura vous faire découvrir !



Chers adhérents

Vous trouverez ci-joint la première Revue de Presse que nous proposons à votre attention. Elle concerne directement l'objet de notre Association qui lutte depuis plusieurs années pour que la problématique du recul du trait de côte soit enfin prise en compte par la ville de Biarritz, et bien sûr l'Agglo., notamment dans la perspective de la protection de notre Falaise de Biarritz à la Chambre d'Amour .

Les extraits que vous trouverez en pièces jointes sont tirés de Biarritz Magazine et d' Anglet Magazine.

L'Agglo. a engagé une stratégie locale du trait de côte sur son territoire et un programme d'actions durables et réalistes d'un montant total de total 85M€ s'étendra jusqu'en 2043 sur Biarritz ,Anglet et Bidart. Elle se base sur les études engagées depuis 2009 par GIP Littoral Aquitain, et sur celles du BRGM évaluant depuis 2013 l'érosion sur la Côte Basque. Ce programme d'actions de prévention de l'érosion a été formalisé en mixant les scénarios de gestion et la première consistera à restaurer les falaises entre le Cap Saint-Martin et la Villa Belza et de prolonger le confortement des Falaises de la Côte des Basques.

Bonne lecture, en particulier à ceux éloignés de Biarritz qui ne peuvent suivre les évolutions de ce dossier, et suite à la prochaine revue de Presse.

Télécharger ici la revue de presse de printemps 2017

Bernard Doucet Président
Michel Dassié - Secrétaire

Assemblée Générale 22/07/2016
Procès verbal de l'assemblée générale ordinaire
Rapport moral
Rapport du conseil de quartier
Rapport d'activité


Assemblée Générale 22/07/2016
Convocation à l'assemblée Générale
Pouvoir


Vingt centimètres par an : L'érosion des falaises et le recul du trait de côte font l'objet d'une étude sur 50 ans... Lisez ici l'article sur l'érosion des falaises.

Erosion marine : Péril en la demeure.
Téléchargez l'article sur les érosions marines.

Présentation de l'association

L’Association de Défense de la Falaise du Miramar à Biarritz au VVF à Anglet,
est née en 1999 sous l’impulsion des riverains qui ont souhaité comprendre
les phénomènes d’évolution de cette partie du littoral tout en s’attachant
à la richesse et la diversité du patrimoine historique que peut offrir un si petit
territoire. Actuellement, notre association comprend une centaine d’adhérents.

Définition du site concerné

Elle a pour objet la protection et la valorisation du site
et de l’environnement ornemental que constituent les falaises allant
de Miramar sur la commune de BIARRITZ jusqu’au V.V.F. sur la commune d’ANGLET,
en incluant le site du Phare et du Cap St Martin, dans l’intérêt
du public promeneurs et des riverains.

Ce site, d’une distance linéaire de 3 km environ est une falaise sur laquelle le domaine privé s’est en partie développé tout au long du siècle dernier, laissant l’autre partie au domaine public dans lequel figurent le phare
et le jardin public qui domine la mer.

Objectifs

Faire prendre conscience à un large public de la menace que représente le travail
de sape de la mer pour le patrimoine unique des falaises du littoral décrit précédemment.

Bien qu’occupé sur sa plus grande surface par des constructions privées, ce site offre toutefois au public un large espace de contemplation sur toute la baie depuis le phare vers la Côte Espagnole, d’une part et vers l’embouchure de l’Adour et la Côte Landaise d’autre part .

En outre, il recèle un patrimoine historique depuis l’époque Napoléon III
jusqu’à nos jours sans oublier les heures tristes de la seconde guerre mondiale
qui a laissé des empreintes immuables matérialisées par les blockhaus construits
dans la falaise par l’armée allemande.

Depuis la création de l’association, nous ne cessons de travailler pour la protection
de ce patrimoine qui est venu s’enrichir cette année d’une prise en compte
de la faune ornithologique constituée par un couple de faucons pèlerins,
dont l'espèce est protégée.

Nous ouvrons donc notre association vers le domaine de l’ENVIRONNEMENT
et du DEVELOPPEMENT DURABLE. Ce thème très en vogue en ce début de siècle
nous a permis de cibler déjà un certain nombre de médias intéressés par la
défense du littoral sur l’ensemble de la Côte Basque.

Nous œuvrons donc sur trois spécificités :
le CULTUREL avec le volet historique et patrimonial,
l’ENVIRONNEMENT et le DEVELOPPEMENT DURABLE avec la protection du site géologique, de la faune et de la flore.
le SCIENTIQUE avec les études géologiques et techniques des experts
et urbanistes en matière d’effets climatologiques et de ses conséquences
sur les mouvements de la mer contre cette falaise.
Cette étude actuellement en cours permet de présenter de façon virtuelle
ce que sera le trait de côte d’ici la fin de ce siècle.

Actions menées

Pour être efficace et répondre aux objectifs ciblés, nous avons mené un certain
nombre d’actions.

1 - Informer et être informé est un impératif incontournable pour la reconnaissance
de notre association.

2 - Créer des relations de partenariat dans des domaines similaires aux nôtres relève
d’une nécessité absolue pour développer des contacts et des actions parallèles.
Pour cela nous nous sommes rapprochés d’une association qui a 50 ans d'existence, qui œuvre sur le même créneau en assurant la défense et la protection de la côte entre le VVF d’Anglet et l’embouchure de l’Adour en prenant en compte le port de Bayonne.

3 - Le fait que le couple de faucons pélerins vienne nicher sur cette falaise,
nous a mis en relation avec la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) et créé un partenariat.

4 - Intéressée par la mise en œuvre de telles actions, la Communauté d’Agglomération
des villes de Bayonne, Anglet et Biarritz, (CABAB) nous a fait participer à l’élaboration
de la Charte sur l’Environnement et le Développement Durable qui est en cours
de mise en place sur le secteur défini par ces trois villes.